PSYCHOLOGUE-SAINT-PIERRE-LA REUNION-974-psychothérapeute-974-sexo-974-GOULOIS David

PSYCHOLOGUE-SAINT-PIERRE-LA REUNION-974-psychothérapeute-974-sexo-974-GOULOIS David

Enfant de divorcés PSY SEXO 974 REUNION GOULOIS DAVID? Et alors ?

Enfant de divorcés PSY SEXO 974 REUNION GOULOIS DAVID ? Et alors ? 

 

David GOULOIS PSYCHOLOGUE ILE DE LA REUNION 974, SEXOLOGUE ILE DE LA REUNION 974, PSYCHOTHERAPEUTE ILE DE LA REUNION 974, ST PIERRE, 0693917865

   

 

Bon c'est fait, tu l'avais plus ou moins pressenti, tes parents se séparent. C'est sur, ça fait mal. Tu as envie de pleurer ? Fais-le. Moi à ta place, c'est ce que je ferais. J'aurai peut-être la haine, ou l'impression d'avoir été trahis, je ne comprendrais pas tout ce qui se passe…J'aurais l'impression d'être totalement largué…Ne retiens rien, lâche tout. Ce qui t'arrive est quelque de chose de grave dans ta vie. Ceux qui te disent que ce n'ai pas grave, n'y connaissent rien…Ce sont des personnes qui ne savent pas comme gérer ce genre de situation.

Ce qui t'arrive, est grave. Mais tu pourras t'en sortir, ça c'est vrai. Les autres ont réussi, alors pourquoi pas toi ? On ne vas pas le nier, cela va énormément influencer ta vie, ta façon de voir les choses.

Tu croyais qu'il y avait encore de l'espoir, mais non, visiblement c'est pour de bon…

Ne commence pas a espérer qu'ils se remettront un jour : c'est possible, mais il y a peu de chances. Alors ne te fais pas de films.

Mieux vaut que tu commence à envisager ta vie sans avoir tes deux parents auprès de toi comme avant. Rien ne sera plus comme avant, je ne vais pas te mentir.

Mais dis-le toi, tu n'y es pour rien. Pas ta faute…

C'est des histoires de grands, et puis de toute façon cela fait un moment qu'entre eux deux, cela n'allait plus. Pas vrai ?

Alors tu ne pense pas qu'il vaut mieux que chacun de tes parents soit plus heureux chacun de leur côté ? Tu ne vas pas les obliger à s'aimer tout de même? Tu ne vas pas les obliger à souffrir ?

C'est sur, pendant quelques jours, quelques semaines, tu auras du mal à trouver le sommeil. Tu rêveras à leurs réconciliation. Tu feras peut-être des cauchemars. Tu vas même te faire des idées, sur ce que tu vas devenir, où tu vas aller…C'est normal, mais tes parents feront ce qu'il y a de mieux pour toi. S'il l'ont fais jusqu'à présent, ils continueront à le faire.

Tes parents se feront les mêmes idées. Les deux sont aussi perdu que toi. Mais ils se sont séparé pour de bonnes raisons. Tu sais, on ne fais souffrir les uns et les autres pour le plaisir ; ne crois pas ça. S'ils se sont séparés, c'est qu'ils ont déjà tout essayé, tout tenté. Ne crois pas qu'ils font ça sans savoir que tu souffre. Ils ne savent peut-être pas te le montrer ; les adultes, eux aussi quand ils souffrent, réagissent un peu comme des enfants…

Toi de ton côté tu as ta vie à faire, tu dois te centrer sur autre choses, sur ce qui te concerne vraiment. Tu ne vas pas rater ta vie à cause d'eux tout de même ? Manquerait plus ça…

Donc concentre toi sur l'école, tu dois t'imaginer avec ton métier. Il te faut avancer. Et puis la séparation de tes parents ne veux pas dire que toi, quand tu auras quelqu'un, que ton couple finisse aussi par un crash. Rien à voir. De toute façon tu as bien vu ce qui cloche, tu as entendu les cris, leurs conversations…Tu ne feras pas les mêmes erreurs. Mais si, j'en suis certain. Toi aussi tu as tes amours à vivre.

Et puis tu dois aussi t'amuser ; la vie malgré tout, elle est sympa. C'est sur, il y a des trucs pas terribles, et la séparation de tes parents en fait partie. Mais ta vie ne s'arrête pas parce que tes parents décident de ne plus être ensemble.

Cela ne veut pas dire qu'ils ne t'aiment pas, encore une fois tu n'as rien a voir dans cette histoire.

Et puis n'en veux pas à l'un ou l'autre, tu ne le sais peut-être pas encore, mais ce n'est jamais simple l'amour. Toi au mieux cela fait quelques mois, que tu es avec ton /ta petit(e) ami(e), eux ça doit faire quelques années…

Tes parents ne sont pas parfait, toi non plus.

Et crois-moi, tu n'es pas le seul dans ce cas ; des enfants de « divorcés » ou de « séparés » il y en a un paquet. Réfléchis, il en a surement dans ton école…Va en parler avec lui ou elle, peut-être qu'il pourrait te dire des choses…

Alors peut-être penses-tu te faire du mal…Ne fais pas ça…Tu rajouteras de la souffrance là où y en a déjà beaucoup. Et puis te faire du mal ne les fera pas revenir, ne crois pas ça. Ne crois pas non-plus leur faire mal comme tu as mal. Si tu les aime, tes parents, aide-les : laissent les se débrouiller et surtout pense à toi. La meilleur façon pour les aider, c'est que tu fasse ta vie. Alors continue ce que tu avais commencé avant la séparation, prend de bonne résolutions…Il le faudra, car tu va grandir dans ta tête plus rapidement que les autres. Tu verras, tu seras par nécessité, plus mature que tes autres camarades. Il faudra bien que tu vive !

Ne te sens pas non plus obligé de choisir un camp. Tu n'as pas à choisir entre ta mère et ton père. Et n'écoute pas ceux qui te conseillent de choisir. Ils ne sont pas a ta place. Ils ne savent pas forcément ce que tu ressens. Ecoute toi.

Tes vrais amis, tu dois leurs demander de l'aide, du soutien. Ne reste pas seul. Tu peux aussi te faire aider par un psy. Ce n'est pas que tu sois fou…Mais des fois l'on a des choses à dire, qu'on ne peut dire à ses proches. Et puis ils ne comprennent pas forcément. Tu peux consulter un psy dès 16 ans, sans l'avis de tes parents.

N'oublie pas que ton médecin de famille est un bon confident. Et pourquoi pas si tu es croyant, le prêtre. Toutes ces personnes sont tenues au secret. Tous les adultes ne te feront pas souffrir.

Enfin, souviens toi d'une chose très importante : demain sera un autre jour.

 

Publié dans le magazine "Belle", supplément du "Quotidien", Ile de la Réunion



19/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres