PSYCHOLOGUE-ILE DE LA REUNION-974-psychothérapeute-974-ile de la Réunion-sexo-974, GOULOIS David

PSYCHOLOGUE-ILE DE LA REUNION-974-psychothérapeute-974-ile de la Réunion-sexo-974, GOULOIS David

Mes relations amoureuses ne tiennent jamais psy sexo 974 ile de la réunion goulois

Mes relations amoureuses ne tiennent jamais. Dr GOULOIS David, Psychologue-Sexologue, La Réunion, 974.

Tel: 0693917865


Certaines personnes n'ont pas de « chance ». Leurs relations amoureuses ne tiennent pas. Mais s'agit-il vraiment de manque de chance ? Pas si sur.

En fait, la relation amoureuse tient à deux choses : d'un côté une personne qui « recherche à se compléter » avec quelqu'un, de l'autre, un individu qui « accepte de compléter ». Bien entendu pour que cette relation tienne, il faut que ce schéma soit réciproque. En gros, chaque individu est « manquant » : petit il nous a fallut (normalement, sinon il y a un problème) faire le deuil de la relation oedipienne (amoureuse) avec papa et maman.

Ainsi comme il « nous manque » quelque chose, nous cherchons dans un partenaire quelqu'un qui pourra satisfaire nos besoins affectifs ; ces besoins affectifs s'exprimant à travers les fantasmes sexuels mais pas seulement, ils s'expriment aussi à travers les désirs de la vie quotidienne.

Mais il s'agit bien d'un échange : je te donne pour recevoir ; « je te donne de l'amour pour que toi-même tu m'en donnes , pour que tu m'aimes comme j'ai envie d'être aimé ». Si l'on ne reçoit pas la forme et la dose d'amour que l'on a besoin :

-         On reste dans cette relation, on souffre et l'on exprime un fonctionnement névrotique (qui de toute façon était là bien avant cette relation, mais qui disons, va se « lâcher » et créer trop de souffrances), dont le fondement reste des comportements qui seraient normaux mais qui deviennent exagérés (exemple la jalousie, le masochisme…). Le partenaire ou même les deux protagonistes qui tiennent le coup ne tiendront pas sur la durée, ils finiront probablement par être dans le versant ci-dessous.

-         Cette relation prend fin ou non, et l'on recherche dans un autre partenaire (infidélité ou non) sa dose d'affection, de considération.

 

Donc si une relation ne dure pas dans le temps, c'est que le problème vient de soi.

Pourquoi ? Parce que dans un couple, l'on est deux ; aussi si le couple est un échec, c'est un échec issus des deux partenaires. Et aussi parce que si de façon répétée, l'on subi des échecs amoureux, c'est que potentiellement, l'on recherche inconsciemment des partenaires peu stables ou encore parce que soi-même l'on sabote la relation. Je ne dis pas que l'autre n'a pas une part de responsabilités, mais il ne s'agit pas de l'autre justement dans cet article, mais de vous. D'autant que l'autre n'exprime peut-être pas votre plainte : « mes relations amoureuses ne tiennent pas ». Et puis, l'on sait que c'est toujours plus simple de penser que l'origine du problème est extérieure à soi. Laissez tomber c'est peine perdue. Vous êtes responsable au moins partiellement de vos échecs sentimentaux.

 

Alors de quoi s'agit-il et comment faut-il faire ?

Généralement le couple sombre :

-         par cause d'ennui ferme (dans la vie quotidienne, sexuellement…) ou encore parce qu'un des partenaire est foncièrement égoïste

-         par jalousie, contrôle d'un des partenaire

-         parce qu'on n'est tout simplement pas sur la même « longueur d'ondes », qu'il y a trop de distance en terme de mode de pensée, d'ambitions individuelles, conjugales et familiales.

-         parce qu'on est hyper exigeant et que l'on souhaite que notre partenaire soit comme nous, fasse comme nous.

-         parce que l'un des deux partenaires avait un « vrai problème psychologique », qu'il lui « manquait une case ». Auquel cas si vous l'avez choisi, au « moment T » il vous manquait quelque chose aussi... Si vous êtes « tombé dans le panneau », c'est bien parce que quelque part vous avez accepté d'y tomber et que vous n'avez pris aucune précaution (je sais bien, c'est plus facile à dire qu'à faire). Mais ne jouez plus aux victimes ; ça va une fois ou deux. Après, cela ne prend plus (si vous lisez cet article, c'est bien parce que vous souhaitez un changement dans votre vie)...

 

Dans tous les cas, il convient que vous fassiez le point, une sorte d'analyse de vos échecs. Le psy s'aura vous permettre d'identifier clairement ce qui dans vos couples a amené à l'échec. Attention aux copines ; elles sont utiles pour pleurer et faire le deuil de la relation, mais parfois nuisibles pour vous permettre d'être objective et vous favoriser l'analyse de la situation.

D'autant qu'il se pourrait que vous répétiez presque à l'identique vos échecs : parce que vous n'avez pas évolué, vous êtes figé...On vous reproche toujours la même chose.

Ou encore parce que vos partenaires se ressemblent tous et qu'il y a quelque chose en vous qui vous pousse à choisir des partenaires pas très « clairs » ou encore peu prêt à l'engagement.

Il va donc falloir que vous vous posiez des questions :

-         qu'ont-ils (elles) tous (toutes) en commun ? Caractère, âge, métier, physique, personnalités ?

-         pourquoi ces partenaires m'ont-ils plu ?

-         me rappellent-ils quelqu'un ? a quoi, a qui me font-ils penser ?

-         que m'ont-ils tous reproché ?

 

Voilà de quoi vous permettre d'avancer. Si jamais vous bloquez, il vous faut demander de l'aide ; car il est fort à parier qu'a la prochaine rencontre amoureuse, les problématiques se représentent de nouveau.

 

 

Article paru dans le magazine "Belle", supplément du "Quotidien", Ile de la Réunion

 




0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres