PSYCHOLOGUE-SAINT-PIERRE-LA REUNION-974-psychothérapeute-974-sexo-974-GOULOIS David

PSYCHOLOGUE-SAINT-PIERRE-LA REUNION-974-psychothérapeute-974-sexo-974-GOULOIS David

La fellation, une obligation? Dr GOULOIS David, Psychologue, St Pierre 974, La Réunion.

Peut-on faire l’amour sans fellation ? Sucer son mec, est-ce une obligation même si on n’en a pas envie ? Faisons le point.

 

 

Essentielle: La fellation semble être un must-have de la relation sexuelle avec un homme. Est-ce que ça a toujours été le cas ?

 

David GOULOIS: Il n’y a rien d’obligatoire. Mais il faut clairement reconnaître que quasiment tous les hommes réclament cette pratique. Au risque sinon de se la faire faire par une autre…

 

 

Essentielle: Comment cette pratique s’est imposée ?

 

David GOULOIS: elle a toujours été présente. Mais les religions judéo-chrétienne et musulmane, ont masqués cette pratique, pratiquer pendant longtemps cladestinement. Lorsque qu’en occident les religions se sont « effondrées », l’on est sorti de schéma classique d’une sexualité purement coïtale, purement reproductive. On est allé vers une sexualité de plaisirs. Et cela, s’est transmis par les voyages, le métissage, sur les autres terres.

 

 

Essentielle: Est-ce une obligation pendant l’acte sexuel ?

 

David GOULOIS: Non, mais c’est fortement demandé, comme le cunnilingus l’est par nombre de femmes.

 

 

 

Essentielle: Est-ce possible de ne pas avoir envie, en tant que femme, de faire une fellation à son compagnon ?

 

David GOULOIS: Oui, mais c’est souvent en lien avec : un traumatisme (viol ; mais aussi une première fellation qui s’est faites avec éjaculation buccale ou faciale et en ce cas mal-vécue) et/ou une éducation trop stricte (trop traditionnelle). Aujourd’hui, l’absence de cette pratique est rarement tolérée par l’homme et c’est prendre le risque d’être cocu ou simplement d’être quitté. A ce point là !

 

 

Essentielle: Comment l’expliquer ?

 

David GOULOIS: l’homme a envie d’une fellation parce que cela lui donne l’impression d’être complètement désiré par sa femme, qu’elle accepte tout de lui. Et que tous ses copains y ont droit, alors pourquoi pas lui ?

La femme qui est épanouie dans sa vie, ne devrait pas avoir de blocages trop importants avec son mari (on ne parle pas de rapports anaux, mais d’une prise buccale, à savoir un orifice qui fait rentrer des choses naturellement). Une thérapie efficace règlement le problème. Elle retrouvera du plaisir à faire plaisir.

 

 

 



25/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres