PSYCHOLOGUE-SAINT-PIERRE-LA REUNION-974-psychothérapeute-974-sexo-974-GOULOIS David

PSYCHOLOGUE-SAINT-PIERRE-LA REUNION-974-psychothérapeute-974-sexo-974-GOULOIS David

L'éjaculation précoce, David GOULOIS, Psychologue-sexologue 974

Mon mari/conjoint/chéri/lover est un éjaculateur précoce : comment je gère ?

 

 

 

Essentielle: Qu'appelle t'on éjaculateur précoce?

 

GOULOIS David: Il s'agit d'un homme qui à la suite d'une stimulation sexuelle peu intense, en arrive à jouir malgré tout (on exclu le premier rapport sexuel, y compris avec une toute nouvelle partenaire, ou encore suite à une absence de rapports sexuels de plusieurs jours; car forcément dans ces cas, cela risque "de partir plus vite").

 

La notion de précocité ou de prématurité est relative, car elle dépend des besoins de chacun, notamment de la partenaire en terme de sexualité. Toutefois, l'homme peut considérer qu'une pénétration "non-stop" (avec intensité et rythme variable bien entendu) qui durerait moins de 5 minutes (sans autre pratique), ne serait pas dans la "norme" actuelle. Mais il faut savoir que la pénétration doit s'accompagner normalement de changements  de positions, de caresses, de baisers, qui permettent de faire durer le plaisir en ne concentrant pas tout le plaisir sur le pénis. Ainsi, la moyenne des rapports sexuels, "tout compris", est autour des 20-30 minutes en général.

 

L'on doit également considérer qu'il s'agit d'un "trouble social" et non d'une maladie, car dans la nature, le mammifère mâle, a tout intérêt à éjaculer rapidement pour ne pas se faire manger par un prédateur, tout vulnérable qu'il est dans son rapport procréatif; ainsi, à l'état de nature, le mâle éjaculant vite est le meilleur des partenaires! Mais dans notre société humaine, où la femme souhaite sa part de plaisir, l'homme prématuré n'est effectivement pas le plus respecté au lit...

 

Essentielle: Les raisons de cet état sont-elles physiques ou psychologiques?

 

GOULOIS David: A 99 % psychologique (la cause génétique n'est pas prouvée et de plus en plus abandonnée).

On estime à environ 30 % les hommes qui seraient concernés par ce trouble.

L'éjaculation précoce peut être de deux ordres; soit elle s'inscrit depuis l'enfance et l'on considère que l'éjaculation est "mal maîtrisée" par l'homme; soit elle s'inscrit dans un traumatisme psychique plus complexe alors qu'avant les éjaculations étaient "normales". Dans tous les cas, c'est le rapport à la femme qui réclame sa jouissance qui pose soucis : qu'on se le dise, il y a angoisse de castration psychique lorsque l'homme ne se sent pas à la hauteur des besoins de sa compagne. Sinon, cet article n'aurait même pas lieu! Et un homme qui ne se sent pas à la hauteur dans ce registre, a souvent grandit avec une maman toute puissante.

 

Essentielle: Face à un conjoint qui jouit très vite, comment la femme peut-elle parler de son insatisfaction sans blesser?

 

GOULOIS David: effectivement, le sujet peut particulièrement blesser l'orgueil masculin. Le soucis est que les hommes ont beaucoup de mal à en parler. Ainsi, ils accumulent du stress, de l'angoisse face à leur masculinité, et peuvent devenir agressifs envers leurs compagnes car elles représentent pour eux à ce moment précis, la femme castratrice qui ne reconnaît pas leur puissance.

Aussi, il convient de ne surtout pas tomber dans la spirale du mensonge ou de la simulation orgasmique chez la femme. Il faut aborder le problème plutôt en dédramatisant, d'autant qu'il n'est pas obligatoire que cette éjaculation rapide se reproduise, c'est en fonction des cas. Mais dans un cas persistante, l'on doit amener à consulter, car finalement, cela se corrige très bien!

 

Essentielle: Pour faire durer le plaisir (de la pénétration), existe t'il d'autres méthodes?

 

GOULOIS David: le psychologue-sexologue pourra sans problèmes, après avoir identifié la cause du trouble, proposer un apprentissage voire un ré-apprentissage autour de l'utilisation du pénis. Il s'agit même de parler de sexualité féminine aux hommes, car souvent ils s'imaginent plein de choses, qui les angoissent encore plus, et entretiennent cette éjaculation rapide.

Même si des techniques mécaniques existent, comme la musculation du périnée ("stop en go"), le squeezing (pincement du gland un peut avant la perte de contrôle), c'est bien l'apprentissage autour de ses propres sensations qui fonctionne le mieux. L'homme doit être à l'écoute de son corps puis de celui de sa compagne, pour pouvoir produire quelque chose de suffisamment satisfaisant pour tous deux.

 

Essentielle: Existe t'il des solutions médicamenteuses à ce problèmes masculin?

 

GOULOIS David: il s'agit d'anesthésiques locaux et d'anti-dépresseurs, mais qui ne sont pas accessibles pour l'indication du traitement à l'éjaculation précoce. Par contre il existe la Dapoxetine récemment prescrite pour ce trouble, mais sans remboursement possible à ce jour. Toutefois, la prise ce médicament n'est pas sans effets secondaires (notamment importants) particulièrement chez le consommateur d'alcool ou drogues. Le meilleur moyen reste finalement de pouvoir se débrouiller sans médicament, car cela permet d'inscrire les résultats positifs sur le long terme. Et surtout, cela participe fortement à la confiance en soi, clef du problème! A noter que dans ce traitement, s'il y a une partenaire, elle pourra être conviée à la thérapie à un moment donné, pour une meilleure prise en charge. Car des fois, l'on se rend compte que l'homme n'est pas si précoce que cela, mais que madame est plutôt "bien longue à venir"...Des problèmes de couples peuvent donc être aussi bien être la cause que la conséquence de ce problème.

 

 

 

 

 Paru dans le magazine Essentielle, Ile Maurice-Océan Indien, Avril 2016.



02/04/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres