PSYCHOLOGUE-SAINT-PIERRE-LA REUNION-974-psychothérapeute-974-sexo-974-GOULOIS David

PSYCHOLOGUE-SAINT-PIERRE-LA REUNION-974-psychothérapeute-974-sexo-974-GOULOIS David

Je n'ai jamais envie de sexe....Dr GOULOIS David, Psychologue, St Pierre 974, La Réunion.

Être asexuelle, c’est le drame de nombreuses femmes. Ce n’est pas vouloir volontairement ne pas souhaiter faire l’amour, c’est ne pas en ressentir le besoin ou l’envie. On décrypte.

 

 

Essentielle: C’est quoi l’asexualité ?

 

David GOULOIS: Le terme est plutôt mal-utiliser, car il n’y a pas encore de consensus. Pour ma part, cela serait de dire que l’on n’a pas de sexe. Or, ici l’on parle d’absence d’envie de faire l’amour), ce qui n’est pas la même chose.

 

 

Essentielle: Quelles en sont les origines ?

 

David GOULOIS: L’absence de d’avoie envie de faire l’amour (qui n’est pas l’absence de désir, car l’on peut avec le désir seul, se contenter de la masturbation) peut avoir plusieurs origines : biologique (déficit hormonal par exemple), mais cela est rare. Traumatique : dans le cas d’un abus sexuel, d’un viol par exemple.

Mais c’est souvent éducatif : c’est l’éducation qui nous amène à donner de l’importance aux choses. Ainsi, certains « subliment » à travers des activités socialement valorisantes, comme le travail, l’art, le sport, l’engagement religieux. Ces femmes qui manifestent ce trouble, n’engagent pas de vie sexuelle avec leur partenaire (et parfois, même pas avec d’autres) parce que leur structure psychique ne le permettent plus comme dans les premiers temps de la relation : c’est souvent le cas des personnes hystériques et border-line, où l’immaturité psycho-affective est tellement importante, que l’accès au sexuel génital n’est plus possible.

 

Mais la cause peut être encore plus simple : le partenaire a déçu, n’a pas été à la hauteur des attentes lors de la vie quotidienne. Et globalement, une femme qui n’aime plus son mari, n’a plus de désir pour lui ; c’est la routine. Et cela est bien la cause la plus courante.

 

 

Essentielle: Est-ce que malgré cette asexualité, une vie sexuelle est possible ?

 

David GOULOIS: la masturbation est une vie sexuelle en soi. Mais seule. Ceci dit, la vie sexuelle avec un partenaire est toujours possible ; il suffit de trouver le cause, de mettre en place des exercices pour regagner une confiance en soi et dans les autres, et c’est parti !

 

 

Essentielle: Est-il possible de construire une relation si on se trouve dans cette situation ?

 

David GOULOIS: Très rarement avec un sujet masculin. Ou alors, très âgé. L’on n’oubliera pas que l’absence d’érection chez l’homme, ne veut pas dire qu’il n’est pas capable, et n’a pas envie de faire l’amour ; il y a tellement de façons de le faire…

 

 

Essentielle: Il y a-t-il des traitements pour trouver le chemin du désir ?

 

David GOULOIS: Une psychothérapie pragmatique est à envisager. Mais il faudra compter plusieurs mois. Pour ma part, j’utilise la psychanalyse pour déterminer le rapport de madame avec le sujet masculin au sens large ; puis je travaille avec ses émotions pour découvrir les mécanismes du blocage. Enfin, je donne des exercices cognitivo-comportementaux à faire solo et/ou en couple.

L’on a de bons résultats si comme toujours, le patient est actif dans sa prise en charge.



25/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres