PSYCHOLOGUE-ILE DE LA REUNION-974-psychothérapeute-974-ile de la Réunion-sexo-974, GOULOIS David

PSYCHOLOGUE-ILE DE LA REUNION-974-psychothérapeute-974-ile de la Réunion-sexo-974, GOULOIS David

Ces jouets qui stimulent l’enfant

Ces jouets qui stimulent l'enfant PSY 974 ILE DE LA REUNION:

 

GOULOIS David, Psychologue clinicien 974 ILE DE LA REUNION -psychothérapeute 974-ILE DE LA REUNION sexologue 974 ILE DE LA REUNION

St Pierre 97410

  

 Noël approche. Aussi les jouets vont représenter les trois quarts de la hôte du « barbu ».    

Pour un enfant (pour l'adulte aussi) jouer c'est très important.

Tous les jeux ont un intérêt, car ils permettent d'exprimer l'imaginaire et sont une « soupape », permettant de se « défouler » un minimum, de prendre du plaisir en solo ou à avec les autres (frères, sœurs, camarades, parents…).

Voici quelques idées pour que les fêtes de fin d'année soit enrichissantes pour tout le monde.

Cependant, il n'est pas forcément bien pensé d'acheter les objets qu'on retrouve à l'école. Cela ne va pas particulièrement stimuler votre enfant. Au contraire, il risque d'en avoir marre, et se lassera chez vous, comme à l'école. Il faut bien comprendre que la maison, c'est la maison. Donc forcément, on doit y retrouver des choses différentes. Vous travaillez continuellement à la maison, vous ? Eh bien votre enfant non-plus.

Cependant dans le choix des jouets, il faut que ce soit l'enfant qui décide. Ne le forcez pas dans les choix. Cela doit rester les siens, et non les vôtres. Incitez-le en lui montrant l'intérêt de tel ou tel jouets. A la limite, pour une fois, si c'est possible, achetez les deux. Souvent il ne va pas vers ce qu'il ne connais pas, parce qu'il n'en voit pas tout de suite l'intérêt. A vous de le susciter cet intérêt. Par ailleurs il n'y a aucune nécessité à pousser votre fils à choisir des jouets de garçon. Et inversement pour la demoiselle. . Mon fils voulait à ces 3 ans une dinette. Il ne deviendra pas nécessairement homosexuel. Par contre maintenant à bientôt 6 ans, il aide pour faire à manger et met la table, pour de vrai…

 

Pour l'enfant de 0 à 1 an :

A cet âge là, ce qui intéresse les petits, ce sont les objets qui peuvent se mettre à la bouche, tout ce qui fait du bruit et qui a des couleurs vives. Ainsi  les doudou tactiles (peluches avec différentes textures, rugueuses, lisses, qui crépitent lorsqu'on presse l'objet…) ont vraiment la côte. Il ne sert à rien d'acheter une peluche plus grande que l'enfant ; cela vous fera sans doute plaisir en l'achetant, mais l'enfant en sera plus terrorisé qu'autre chose. Un panda 4 fois plus grand que vous à vos 6 mois, vous donnerait envie de jouer avec lui ? Je me mets à la place de l'enfant, je hurle. Et il ne pourra même pas le manipuler.

Surtout bien veillez à acheter des jouets fabriqués dans l'Union Européenne. Les jouets « made in china », ne respectent pas forcément les normes de sécurité de la CEE.

Les hochets restent stimulants. Ne cherchez pas à prendre des jouets hyper sophistiqués. L'enfant n'est pas réellement intéressé par un objet qu'il ne peut pas éprouver lui-même. En gros si une fois appuyé sur un bouton, l'objet fait tout, tout seul, quel est l'intérêt ?

Pensez au classique incontournable et vraiment indémodable : Sophie la girafe.

Vraiment, les objets, les doudou les plus simples, sont à cet âge, les plus appréciés. Franchement il y a des jouets sur le marché pour cette tranche d'âge, l'on se demande s'ils ne sont pas plutôt conçus pour les parents que pour les minots.

Les petits livres tactiles en tissus sont également utiles. Pensez aux jouets de bain ; ces jouets feront encore plus aimer l'eau à votre enfant. Cela dit, une petite timbale qu'on remplie et qu'on déverse est déjà un jeu excellent. A cet âge là, les plaisirs les plus simples sont les meilleurs et les plus stimulants.

 

 

 

 

De 1 an à 2 ans :

Des animaux de ferme pour construire des histoire, vivre des aventures. Ces personnages doivent être des objets unis, simples, insécables…Des cubes, des formes à encastrer, a empiler… Des puzzles simples (10 pièces maximum), à faire au début avec lui. Cela développe sa logique et son organisation visuo-spatiale (c'est-à-dire mettre les choses à leurs place par exemple et devenir cohérent).

Notez que les jouets en bois reviennent à la mode. C'est intéressant, car souvent peu cher, durable dans le temps et écologique. Divers jouets musicaux pourront éveiller sa capacité à discriminer les sons : le xylophone en bois reste un classique mais il y a aussi les maracasses, percussions…Après tout, faire de votre enfant un mélomane, ne demande t-il pas que vous sacrifiez un peu de vos tympans ?

Privilégier encore une fois les objets simples plutôt que les guitares électriques où finalement la créativité, l'expression individuelle et spontanée est limitée. Les objets de bain qui tirent de l'eau sont extra. Les bateaux sont aussi très prisé. Les livres à lire avec papa et maman sont d'excellents cadeaux de Noël. Ils développent la relation parents-enfants, et favorisent l'attrait pour la lecture.

 

 

De 3 à 6 ans :

La Barbie reste la poupée préférée des petite filles…Je t'habille comme je veux, j'enlève tout, je suis la princesse…Impeccable pour s'identifier à la vraie Barbie de la maison, maman, qui a peut-être également son Ken, le prince charmant. Les poupons permettent aussi de faire comme les parents et donc de s'identifier à eux: donner à manger, le bain, faire le rot…Tout cela permet à l'enfant de souhaiter devenir adulte, responsable. En même temps, mettre une fessée à son poupon qui n'a pas été sage, permet de renvoyer la propre fessée qu'on a eu par maman ou papa parce que justement l'on a pas été sage soi-même. Cela permet d'évacuer l'angoisse et la frustration sur un objet plutôt que sur le chien de la maison et sur le petit frère.

Idem pour tout ce qui est poussettes, objets de cuisine et de bricolage, pour filles comme pour garçons…Voitures, circuits automobiles permettent de faire des scènes d'actions nécessaires à l'enfant en particulier chez le garçon. Les accidents, les bagarres entre les bonhommes, permettent d'évacuer le penchant obligatoirement sadique et têtu du petit dans le jeu, plutôt que sur les autres. Les Lego et les Kapla sont LES jouets de la stimulations par excellence. En général lorsqu'un gamin a compris qu'il pouvait faire tout ce qu'il veut (mais vraiment tout) avec ces pièces, il risque d'y jouer des heures ! Bien entendu, il faudra que papa ou maman se collent à la construction du modèle sur la boîte. Mais rassurez-vous, il y a une notice !

Il existe des jeux vidéos pour les petits : pourquoi pas, si l'adulte fais comprendre à l'enfant qu'il n'y pas que cela d'intéressant. Ces jeux sont stimulants, mais peuvent aussi vite couper du reste du vrai monde si l'on n'est pas vigilant.

 

 

De 6 à 10 ans :

Les Lego techniques, les mécanos vont permettre à votre enfant de construire un moulin mécanique, une voiture télécommandée…Bref, d'en faire un/une futur(e) ingénieur en chef. Ces jouets stimulent quasiment toutes les zones du cerveau chez l'enfant et qui plus est, permettent l'imagination et la créativité à l'infini. On l'aura compris, en tant que psychologue, je suis fan.

Maintenant, les figurines permettent aussi des choses intéressantes et favorise d'avantage l'esprit de « collection » de l'enfant (collection des personnage d'une série télévisée par exemple) et permettent à l'enfant de connaître la nécessaire frustration de l'attente. Un objet tant attendu en est autant apprécié.

Pour les jeux vidéos de cet âge, même remarque que précédemment. Les jeux de sociétés eux,  sont très bien pour apprendre à jouer à deux ou en groupe, et donc pour apprendre à respecter les règles de vie sociale. Ils permettent aussi de stimuler l'esprit de compétition, mais aussi d'autres facteurs comme le comptage, la mémorisation, l'abstraction…

 

De 10 à 13 ans :

Période de la pré-adolescence, les jeux de société ont encore de l'intérêt si, plus petits vous les y avez initié. A cet âge les jeux vidéo sont prisés et les figurines presque quasiment abandonnées. Pensez à bien respecter les limites d'âge apposées sur les boîtes de jeux vidéo : attention aux jeux trop sanglants qui peuvent traumatiser et provoquer des cauchemars…Un gamin de 10 ans est bien trop jeune pour éclater des zombies d'une balle dans la tête.

Les enfants préfèrent aussi les cadeaux plus « sportifs ». Panier de basket, ballon de foot, planche de skateboards…Le sport développe évidemment le corps, mais aussi, permet d'apprendre à mesurer les risques physiques, permettent de se mettre à l'épreuve, de dépasser ses limites. Il familiarise aussi à l'esprit d'équipe, à la camaraderie.

 

De 13 à 18 ans :

A côté des jeux vidéo de plus en plus violent qui évacuent les pulsions (ce ne sont pas les jeux vidéo qui rendent violent ; si violence il y a, c'est qu'elle était déjà présente dès la petite enfance et un enfant sain sait faire la différence entre le réel et l'imaginaire) il y a des jeux de stratégie. Il s'agit de construire des mondes, de gérer des sociétés. Excellent pour cultiver la notion d'entreprise, de challenge ! Sur le net il y aussi de jeux de cet ordre, mais il faut payer l'abonnement. L'intérêt c'est qu'ils sont multilingue. Vous pouvez converser aisément en anglais avec les chinois de votre équipe virtuelle ! Il y a des jeux vidéo cérébraux très stimulants aussi. C'est jeux, en accord avec notre temps, peuvent limiter les contacts sociaux. Ainsi, il convient d'en limiter l'accès. Plus de 5h par semaine (en dehors des vacances) c'est trop.

A cet âge ils doivent s'intéresser à la lecture : il y a des livres-jeux : vous êtes le héros de l'aventure du livre et décidez des pages à choisir pour évoluer selon vos envies dans la lecture. Ainsi il peut y avoir 3 fin possibles d'un même ouvrage ! Cela peut réconcilier les plus fâchés avec les mots ! Idem pour les bandes dessinés.

Par ailleurs il y un roman qui fait carton chez les jeunes : Twilight, une histoire de vampires visiblement. Eh oui, Harry Potter a ses concurrents…

 

Et des jouets pour les parents ?

Pour les parents aussi, c'est bientôt Noël. Le jeu nous concerne aussi, nous les grands enfants qui devons pour pimenter notre vie (en solo ou en couple), vivre notre côté enfantin…

Pour cela, en autres choses, il y a aussi des jouets de bain : des p'tits canards…

Mais ceux-là, ils fonctionnent avec des piles.

 

 

 Article publié dans le magazine "Belle", supplément du journal le "Quotidien", Ile de la Réunion

 



20/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres