PSYCHOLOGUE-ILE DE LA REUNION-974-psychothérapeute-974-ile de la Réunion-sexo-974, GOULOIS David

PSYCHOLOGUE-ILE DE LA REUNION-974-psychothérapeute-974-ile de la Réunion-sexo-974, GOULOIS David

C’est Noël. Comment faire la paix autour de soi ?

C'est Noël. Comment faire la paix autour de soi PSY974 ILE DE LA REUNION?

 

psychologue ILE DE LA REUNION 974 psychothérapeute ILE DE LA REUNION 974 -sexologue ILE DE LA REUNION 974, goulois david cabinet à St Pierre 0693917865.

   

 

Belle-mère, collègues, voisins…La fin d'année c'est l'occasion de se rabibocher.

Il y a durant l'année, des personnes avec qui l'on a pas forcément créé des liens amicaux. Pire, l'on serait même en conflit.

Peu importe les raisons, rester sur une rancœur, cela empêche l'épanouissement personnel. Avoir la haine, ne sert pas à grand-chose : cela ne fait pas avancer notre vie, au contraire, la fait plutôt ralentir. Pour autant, il ne s'agit pas de faire la paix avec tout le monde. Il y a des gens qui, pour X raisons, ne méritent pas votre pardon ou votre intérêt.

Que voulez-vous, l'on ne peux pas plaire à tout le monde et réciproquement.

Cependant si ces personnes ne méritent pas notre pardon, elles ne méritent pas non-plus notre haine : car haïr quelqu'un c'est déjà lui porter un intérêt. Lorsqu'on haï quelqu'un, cette personne occupe notre esprit. Alors ne lui faisons pas ce cadeau !

Mais parlons plutôt des autres ; ceux avec qui l'on est juste froissé.

Souvent, l'origine de cette mésentente est en lien avec une mauvaise communication.

Ne pas dire ce que l'on ressent, même à son collègue qui vient de vous piquer la place tant convoitée, vous amène à la rumination mentale (vous vous répétez dans votre tête ce que vous n'osez pas lui dire en face, vous construisez des scénarios de ce qu'il aurait pu arriver si…).

Qui plus est, au-delà de cette rumination, vous risquez l'ulcère d'estomac ou je ne sais quoi encore : les maladies psychosomatiques (votre esprit n'arrive pas à s'exprimer, il passe donc par votre corps pour montrer sa souffrance) sont alors courantes.

Et puis votre « climat mental » risque de polluer (si ce n'est déjà fait) l'ambiance au bureau, dans la famille…

En sommes, la communication et l'aveu de ses propres émotions restent les meilleurs moyens pour vivre convenablement. Aussi, avant de pardonnez aux autres, pardonnez à vous-même.

Pardonnez-vous d'avoir peut-être mal agi, mal répondu, ou tout simplement de ne pas avoir réussi. Vous êtes humain après tout, donc foncièrement imparfait. Après pardonnez aux autres leurs propres humanité. Vous verrez vous vous sentirez bien plus léger.

De plus, il parait que « le pardon est divin », alors autant en profiter, vous pourriez atteindre les cieux...

 

Quelques petits trucs pour pardonner aux autres :

 

-         Nous n'avons qu'une vie : Et elle est plutôt courte. Ici bas, normalement, nous n'avons droit qu'a un seul essai. Donc mieux vaut ne pas se parasiter l'esprit par des choses qui n'en valent pas la peine. Haïr, être rancunier, cela coûte trop de temps et d'énergie. Mieux vaut, soit ne pas « faire un cas » soir pardonner et prendre l'autre comme il est. Dans la mesure du possible…Mais dans tous les cas, ne souffrez pas à cause des autres : ce n'est pas dit qu'eux, souffrent également pour vous ou à cause de vous…

-         L'autre aussi : l'autre aussi n'a qu'une seule vie. Alors si votre haine l'empêche de « s'accomplir » que cela vous apporte t'il ? Un plaisir sadique ? Certes, sur le coup cela peut vous aider à aller mieux, mais maintenant il faut lâcher la bride. Laissez tomber et vivez votre vie. Maintenir la pression sur quelqu'un juste pour se venger, vous coûtera beaucoup d'énergie. Mieux vaut mettre votre énergie dans quelque chose de plus constructif, pour vous, comme pour les autres !

-         Pardonner ce n'est pas forcément renouer : Attention, pardonner ne veut par dire forcément renouer. Pardonner c'est faire la paix avec l'autre et avec soi-même. Lorsqu'on n'a plus de rancœur, de haine, l'on en ressort apaisé, l'esprit tranquille, zen…Mais renouer, cela veut dire que l'autre peut nous apporter quelque chose…S'il ne vous apporte rien, renouer n'a pas grand intérêt. Mieux vaut peut-être ne pas recréer de lien amicaux… « Bonjour », « au revoir » peuvent suffire.

-         Et renouer tout de même ? D'accord mais pas pour faire plaisir aux autres. Cela ne sert à rien, votre relation avec la personne en question à un moment ou un autre, redeviendra négative. Mieux vaut donc ignorer la personne. Ignorer la personne ce n'est pas ne pas tenir les bases de la civilité (« bonjour, ca va ? Au revoir, a un de ces jours »). C'est juste ne pas s'investir affectivement dans la relation.

-         Et maintenant on se dit les choses : Si on renoue la relation, il faut se dire les choses en face. Sans crier, ni insultes. Avec respect. Pas simple, mais vous le devez. Sinon, vous ne valez pas mieux. Il faut tendre la main et allez vers la communication de ce qu'on à vraiment ressenti, compris des embrouilles qui ont menées à cette relation à distance.

-         Et puis je lis des trucs pas idiots et je réfléchis : La philosophie et la psychanalyse ont toujours aidé en ces circonstances :

« Il faut se pardonner beaucoup à soi-même pour s'habituer à pardonner aux autres » Anatole France.

« Possible ou impossible, le pardon nous tourne vers la passé. Il y a aussi de l'avenir dans le pardon » Jacques Derrida.

« La non violence est infiniment supérieur à la violence, le pardon est plus viril que le châtiment » Gandhi.


Alors, bonnes fêtes! 



Publié dans le magazine « Belle », supplément du journal « le Quotidien », ile de la réunion.

 

 




0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres